[ENQUETE] La formation, est-ce vraiment notre ADN ?

Un audit, un dossier, une enquête d’investigation…A la manière de Mediapart. Un flot de paroles passant au crible la politique de formation de l’ASSE, sans fard, sans détour. C’est signé @VertPassion, lanceur d’alerte du jour.

A) L’historique
A son arrivée en 2004, Caiazzo évince Antonetti, un bon coach formateur qui vient de lancer Perrin et Gomis en équipe première. Tout ça pour faire appel au « fossoyeur » Baup, parti avec un gros chèque quelques années auparavant. Sans le savoir, l’Asse vient de perdre quelques années au niveau de la formation.
Si on fait le bilan des 12 années de présidence de Romeyer et Caiazzo, l’Asse a eu 3 joueurs de 1ère catégorie: Guilavogui, Zouma et Ghoulam. Trois de 2ème catégorie: Rivière, Benalouane et St-Maximin. Un tous les 2 ans, faible, très faible.
On pourrait aussi citer ceux qui n’ont rien (r)apporté au club: Néry, Andreu, Mayi, Saadi, Diomandé, (Polomat) ou ceux qui ont réussi au plus haut niveau: Medjani, Armand, Bauthéac, El-Zhar..
Mais surtout, on peut s’interroger sur le profil de ceux qui arrivent à percer: grand, costaud, physique..
Où sont les joueurs offensifs, techniques ? Quasi le NÉANT !

B) Les formateurs: salut les copains !
L’Asse a déjà perdu Abdel Bouhazama, un formateur reconnu, 2 fois finaliste de la Gambardella, débauché par le SCO d’Angers pour lui confier les rênes de son centre.
Cette année exit Lionel Vaillant, double champion de France U14, champion U17 en 2013 avec Gilles Rodriguez et demi-finaliste en 2016. Et Rodriguez, un historique reconnu, au lieu de le faire monter en U19 pour suivre la génération qu’il connait, on le rétrograde en U15, un manque de continuité pénalisant ou comment remercier ceux qui ont des résultats…
Mais le jeu des chaises musicales profite aux anciens verts sans expérience, les « copains » Battles-Janot-Compan-Sablé (grand ami de la fille à Roro), garants des « valeurs vertes »…
Pourquoi Sablé au détriment de Rodriguez ? Et Batlles « évincé » par Galtier de l’équipe pro pour un manque de poids et d’expérience, on lui donne la réserve ?

C) L’énigmatique Bernard David
Arrivé d’Auxerre il y a 4 ans, son bilan est…Comment dire ? Inexistant ? Le personnage apprécié de Romeyer (pas des autres !) semble vraiment en décalage avec la réalité d’aujourd’hui, il ne sait pas le budget de l’Asse en terme de formation ! Si on recoupe ses différentes interviews, son discours laisse pantois…
« Un garçon comme Suljic a des chances d’évoluer plus haut ». Viré !
« Dans la génération Bamba, Gattier est très prometteur ». Viré !
« Nous croyons en Axel Kacou, il va signer un an pour murir et se montrer ». Viré 6 mois après !
« Il y a une réflexion sur l’entrainement spécifique des attaquants, la DTN nous en parle depuis longtemps. » On vient juste de s’y mettre en (ré)embauchant Compan…
« Avant de former des footballeurs, on veut former des hommes, l’ambition c’est qu’ils puissent réussir ailleurs, même en CFA avec un job en mairie.. » (ne pas oublier de former aussi des footeux)
« A Sainté, on a la volonté de faire jouer le plus vite possible les très bons du centre en pro. Donc il faut les faire jouer très vite en réserve. » (certains joueurs arrivent à maturité plus tard, on est trop pressé et on manque de patience).
« A 15 ou 16 ans, on ne fait pas de cadeaux car ça ne passera pas après.. »
Pour avoir été très proche de la réserve au début des années 90 (la D3 à l’époque, un autre niveau), j’ai été choqué par le manque de pédagogie et de psychologie, notamment avec les plus prometteurs, exclus pour une broutille, une difficulté passagère à un âge délicat…Alors comme disait Rimbaud: « on n’est pas sérieux quand on a 17 ans… ».

D) Galtier et les jeunes
Galtier: « A 17 ans les jeunes doivent taper à la porte, à 18 ans ils doivent jouer, à 19 ans ils doivent s’imposer ! » . Le problème c’est que l’immense majorité n’est pas aussi précoce qu’un Kurt Zouma..
A ses débuts d’entraineur number one, l’Asse étant mal classée, Galtier n’a pas hésité à prendre des décisions fortes comme par exemple remplacer Ilan par le jeune Rivière.
Il a ensuite fait confiance progressivement à Guilavogui, Ghoulam un peu moins en lui préférant Brison (Ghoulam l’enfant de Montreynaud, BRADÉ 6 mois avant la coupe du monde, une erreur grossière !), et Zouma en lui préférant Bayal à sa place, Zouma se retrouvant souvent arrière droit ou sur le banc (si on avait su le garder et vendre les Corgnet, Hamouma à sa place, on l’aurait vendu cette année à un prix supérieur à Umtiti…).
On constate que plus l’exigence de résultats augmente, moins les jeunes jouent. Galtier laisse rarement les pros sur la touche ou à disposition de la réserve en faisant monter les jeunes (hors obligation ou choix restreint). La concurrence n’existe pas ou si peu, pourtant elle inciterait fortement les pros à se bouger plus.
Est-ce que Bamba aurait fait pire que fantomas Bahebeck l’an dernier, et Suljic pire qu’un Lemoine carbo et Dekoke aussi minable qu’un Pogba ???? Comment les évaluer s’ils ne jouent jamais ?
Et il n’y a aucune excuse car on joue 4 compétitions depuis 3 ans (environ 50 matchs), l’occasion rêvée pour instaurer un turn-over mais pour les jeunes c’est game over…
Le recrutement quantitatif est trop important, pourquoi recruter des Tsafak,Bae,Pajot ( 500 000€ à la signature plus son salaire !), ils coûtent chers au détriment de plusieurs jeunes prometteurs qu’on pourrait installer dans l’effectif avec une plus value potentielle à la clé ? Pourquoi un N’jie est fourgué plus de 15M quand St-Maximin en vaut 3 fois moins pour un potentiel équivalent ? Il a joué 3 fois plus de matchs…(pour 5 malheureux buts). Et on peut continuer comme ça mais passons au sujet suivant, Galtier ne sert pas le club, plutôt ses intérêts…avec les vieux briscards !

E) La réserve, l’anti-chambre de l’équipe première, un grand placard !
Il est important que la réserve joue en CFA, un niveau bien supérieur à la Cfa2, il y a plus d’oppositions avec d’autres réserves, le problème c’est qu’on joue beaucoup trop jeune !
L’an dernier, les « quenelles » jouaient avec des joueurs nés en 94,95,96, nous on joue avec des 96,97,98, voire 99. C’est soi-disant pour progresser dans la difficulté mais là c’est surtout galérer dans la difficulté !
B. David : « En CFA2 on joue contre des joueurs de 25/30 ans qui nous marchent dessus ! »
Mais attention cette année, on a décidé d’encadrer la jeunesse en faisant appel à Milla (viré il y a 2 ans, Roger revient !), des Allée, Landini, Adam, des moins de 22 ans rejetés par tous les centres où ils sont passés, c’est une farce !
Ils viennent prendre la place de certains qui auraient pu avoir un avenir, cela manque de continuité, trop de changements de joueurs, aucune expérience, alors pourquoi ne pas faire appel à des joueurs entre 24 et 28 ans de National, Cfa, qui amèneraient leurs vécus pour encadrer des jeunes pousses !?
On n’oubliera pas de signaler que l’entraineur de la réserve se retrouve à devoir intégrer des joueurs recrutés par David, Fernandez, Galtier et d’autres… Y aurait-t-il une lutte de pouvoir pour que « leurs poulains » jouent ?
Sur un groupe de 20 joueurs, la plupart n’accéderont jamais en ligue 1 mais chaque année, il y en a bien 3 ou 4 qui ont le potentiel pour le haut niveau, non ?

F) Des anomalies révélatrices
En juin 2015, selon le classement du C.I.E.S, l’Asse se retrouve dernière de Ligue 1 avec 1,5 % du temps de jeu total disputé par les moins de 21 ans (1er Monaco 34,6 %, 2ème Lyon 31,2 %).
Lors du match contre Caen en septembre 2014 (Perrin blessé), aucun joueur formé à Sainté n’était sur la feuille de match, il faut remonter à la saison 82-83 pour un précédent !
Pour le dernier derby à GG, 1 seul joueur formé à l’Asse (et à l’OM, mais viré pour faute grave..) Polomat contre 9 lyonnais pure souche (vous avez dit amour du maillot et culture club ??)
Une dernière pour la route, il y a 2 ans, Madhi Camara a joué plus de matchs avec l’EDF qu’avec Sainté, comprenne qui pourra…

G) Le classement des centres
On peut pester contre le fait que la Gambardella ne soit pas prise en compte, de même que les championnats des jeunes (U17-U19) mais rentre en considération:
-le nombre de contrats pros signés par les jeunes du centre
-le nombre de sélections en EDF des jeunes
-le nombre des matchs disputés par les joueurs du centre
-les diplômes des entraîneurs et les résultats scolaires (on frise les 100 % de réussite au bac depuis 3 ans heureusement…).
2012: 18è, 2013: 15è, 2014: 18è, 2015: 20è, 2016: 21è
C’est un très mauvais classement, qui peut servir de référence aux parents pour choisir le centre de formation de leurs enfants/ados…..

H) Les partenariats
L’Asse cherche à atteindre le chiffre symbolique de 42 partenaires, c’est bon pour parader !
L’immense majorité sont des partenariats d’image mais comme l’affirme David : « un jour Brioude, peut-être jouera contre un club qui a un bon joueur ! » Oups !
Ou Jordan Galtier va envoyer à son père les stars de Lège Cap-Ferret…
On ne parlera pas du partenariat avec Yeggo au Burkina…(Sanou, Traoré, merci bien ! ).
Les clubs partenaires, c’est bien, c’est pas cher, ça fait de la pub, et ça rapporte que dalle !
C’est sur qu’engager des recruteurs ça coute cher mais ça permet d’être présent partout pour dénicher les perles rares !
Rappelons que l’Asse ne dispose que de 8 A.N.S (Accord de non-sollicitation avant 15 ans) par an.
Enormément de jeunes viennent de la région parisienne grâce à l’excellent scout Ludovic Paradinas.
Citons ceux qui sont passés pros: Diomandé (Paris FC), St-Maximin (Boulogne-Billancourt), P.Gabriel (FF Paris), Bamba-Karamoko-Dekoké (Alfortville, ils ont le même agent pas dans les p’tits papiers de Galtier et Wantier…), et les espoirs Nordin (Créteil), Valbon-Ghezzali-Nadé (Torcy).
Mais n’oublions pas que les jeunes déplacés en internat loin de leurs familles, échouent beaucoup plus que ceux qui restent près de leurs parents, amis…
Beretta souhaitait faire venir plus de joueurs de la Loire (adaptation plus facile, moins déracinés, amour du maillot etc) mais il n’a pas été entendu !
Et B.David (il est trop fort !) nous rappelle que la cellule familiale proche est capitale ! (Paris ?)
Outre les fameux coups de com, comme Oan Djorkaeff le fils de Youri (un ami à David…), le neveu de Zinedine- Driss Zidane, on recrute beaucoup de jeunes trop tard (17-20 ans), on y croit, personne ne les a détectés (bonne blague), on est plus indulgent avec eux, ils deviennent plus importants que nos propres jeunes au club depuis des années, ça ne sert à rien, aucun n’a percé en 12 ans !
Et que dire de ceux qui viennent de loin, de très loin, un fiasco total pour les étrangers: N’Dour, Sonine, Razak, Mansaly, Sagna, Piatti, Faye, Sarr, Quaye, Koudriachov, le chinois Xiang et la liste n’est pas exhaustive (à suivre) ! Déjà, personne ne parle anglais au club !!!

I) Gérard Fernandez, le recruteur (imposteur ?) des jeunes
C’est le grand ami de Roro, au club tout le monde voudrait « l’éjecter »…C’est un retraité de la Sncf, 70 balais, ancien entraîneur de la DH, des juniors, adjoint de la réserve, de l’association coeur vert, et maintenant le grand responsable de la détection de talent, un opportuniste…inapte, pour pas dire incompétent.
Il a ramené les (suite de liste..) Aleksic, Birkelund, Bojang, Laudrup mais Galtier a donné son aval après 2 ou 3 semaines d’entraînement !
Alors à qui la faute ? David recrute, Fernandez recrute, Galtier y met son gros grain de sel et les 3 réunis ne valent pas mieux les uns que les autres en matière de formation…
Et Virksas va suivre, d’ailleurs je ne comprends pas comment on travaille encore avec l’agent Hutteau « blacklisté » par la quasi- totalité des clubs (le summum c’est qu’il travaille de concert avec Larièpe, semant la « zizanie » quasi partout où il est passé…). Et Pinheiro, c’est du même acabit, flop-flop, juste l’espoir que Rocha-Santos soit l’exception qui confirme la règle pour tous ces jeunes étrangers venus se noyer…dans le Furan !

J) Les signatures en pros
Beaucoup de déçus, peu de reçus et très peu d’élus en équipe une !
Pour ceux qui ne signent pas pros, plus dur est la chute et il faut un mental d’acier (entre autre) pour ne pas lâcher quand on se retrouve dans les divisions inférieures.
Alors affirmer après: « Ils ont fait quoi derrière ? On a bien fait de ne pas les faire signer » c’est méconnaître ce monde sans pitié qui n’accepte pas la rétrogradation, l’égarement, la blessure…
Les Ribéry, Valbuena, Kante sont des ovnis qui cumulent le caractère, le talent avec la chance (ou Armand, Bauthéac dans une moindre mesure pour parler de l’Asse).
Il serait trop fastidieux de remonter aux anciennes générations qui n’ont vu éclore personne ou presque, attardons nous sur les dernières signatures en pro:
Nyemeck: un match de coupe de France, passons..
Dekoké: donné à Amiens…
Karamoko: aucune saison au dessus de 10 matchs depuis 3 ans, gros problèmes de cartilage aux genoux
Mellot: arrivé en janvier 2015 (Clermont), viré en juin 2016
A.Traoré: aucun match en 2014-15, viré en juin 2016
Chapuis: pur stéphanois (100% bio !), grande qualité technique, intelligence et lecture du jeu mais sa taille jugée par certains trop modeste (dixit David). Lors des échanges avec Galtier, se posait la question sur le plan athlétique. Par ici la sortie ! Sans aucune explication, rien, elles sont belles les « valeurs vertes »! (Aujourd’hui Loic Perrin finirait à Andrézieux !)
Cette année, ont été non reconduits: Madianga, Zidane, Boumali, Traoré, Mellot, Macalou, Madumansoko, Gattier (Bastia), Assaf (meneur de jeu- excellent technicien dans le dribble, la passe, bonne vision du jeu, 17 passes et 7 buts lors du titre U17 en 2013), Suljic- un enfant de la Métare comme moi (quartier sud de Sainté), joueur de champ le plus utilisé en réserve en 2015-16 avec Mellot…
Signatures cette année:
Guendouz 1 an (rupture des ligaments en janvier 2015, le mini-Ruff)
P.Gabriel 3 ans (utilisé pour faire « bouillir » Malcuit l’an dernier..)
Maiga 1 an (aucun match l’an dernier, blessure aux cervicales..)
Cabaton 3 ans (6 matchs l’an dernier en CFA2, opéré d’une pubalgie, très fragile…)
Moins on joue à l’ASSE, plus on a de chance de signer pro !!
C’est le secteur pro qui décide des contrats et Galtier décide selon ses critères.
Par comparaison (oui je sais, c’est pas bien), Lyon fait signer beaucoup plus de contrats pros et plus longtemps, ils ont compris que la maturité peut arriver au-delà de 20 ans et certains éclosent en se vendant bien comme joueurs moyens ( Benzia, Zeffane, Pléa, Balhouli) sans compter les Benzema, Ben Harfa, Rémy, Martial, Umtiti, les Lacagette, Grenier, Fékir, Tolisso, Gonalons, Lopès…

K) L’avenir $$$$
La direction dit vouloir s’appuyer sur le centre de (dé)formation, un discours entendu depuis des lustres (en cristal), l’enveloppe va être revue à la hausse, bla bla bla bla…
Il faut se donner les moyens financiers et les moyens humains avec de vrais responsables compétents, une véritable organisation…et un coach qui valorise les jeunes (Galtier n’est apparemment pas celui-là).
Quand on n’a pas de mécène, négliger le centre de formation est une erreur monumentale !
Nous terminerons (enfin, je suis sur la réserve…mais il m’en reste) par les mots des prez’:
Roro (à la signature de Cabaton): « C’est un message fort envoyé aux jeunes, on est un club formateur, c’est l’A.D.Haine du club ! »
Nanar: « Pour viser le podium (OUIIIIII), il faudrait 6 jeunes sur 24, le challenge c’est qu’un tiers de l’effectif soit issu de la formation ! » (il est fort en maths, encore plus en communication !)
Allez, une note très positive pour conclure: au mini-mondial d’Orvault en U11, l’ASSE EST CHAMPIONNE DU MONDE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Le « joker » qui joue aux côtés du Diable, le temps d’une partie…ou plus. En prêt, avec option d’achat.
Envie d’écrire ? De te transformer en « chroniqueur » ? Alors, fais la passe décisive en m’envoyant un article par mail ([email protected]).
Si cet article vous a plu, partagez et likez !

FacebookTwitterGoogle+

39 thoughts on “[ENQUETE] La formation, est-ce vraiment notre ADN ?

  1. a ses sur a bordeaux il y a du talent avec les rolan
    les menez est compagnie ses mieux que sainté
    avoir jouer.

  2. 😛 Dimanche j’irais supporter nos frères Bordelais contre le Clermont Foot.
    C’est Ça la solidarité verts/ultramarines 😛

  3. Sympa les com’ @Zikos, t’es un gars entier (ça me plait 😉 ) et si le blog a cette allure et cet esprit, il le doit en grande partie aux contributeurs comme VertPassion, TempAdditionnel, Kitapalaporte et aussi aux formidables commentateurs (je ne vais pas les citer, ils se reconnaîtront) qui discutaillent avec passion, mais toujours dans le respect et l’écoute de l’autre (pourtant, on est loin d’être tous d’accord sur l’ASSE, son jeu, son coach, son recrutement, sa politique de formation, etc…)
    Continuez tous ainsi, l’antre du Diable, c’est votre maison verte 😛

  4. Re coucou à tous… Je reviens sur la formation… On parle de la formation des jeunes,j’ai fait 2 ans au fc Nantes ( formation joueur ) en 88 et 89 j’en connais donc quelques contours, mon post ne sera pas pour narrer ces deux ans mais bien plus tard en 97/98/99 j’ai passé des diplômes d’éducateur sportif. Me suis arrêté au BFAS( brevet fédéral d’animateur seniors) qui me permet d’entraîner jusqu’en DH….ce que je voudrais expliquer c’est qu’on parle de la formation des jeunes,et si ont parlait de la façon dont ont forme les éducateurs, entraîneurs, etc… ?? Du business…. Pour la FFF qui bien sûr se fait un fric énorme. Hé hé faut payer pour s’instruire.. Bon des clubs m’ont logiquement aidés financièrement c’est vrai… Mais quel baratin ces heures de formation… On est 150 par cession ( un exemple) et pendant 15 jours du matin au soir on vous bourre le crâne de coneries, on vous formate… Ce qui fait qu’a la sortie à tout le monde, on enseigne la même chose… On ressort tout avec la même façon d’entraîner, d’éduquer,etc… C’est n’importe quoi… C’est la FFF qui décide comment on doit entraîner,encadrer, former,c’est débile… Moi je pense que ce doit être aux clubs de vous enseigner, de vous apprendre,et ainsi de véhiculer  » les valeurs intrinsèques  » de chaque clubs…Genre ici c’est comme ça… Si tu veut enseigner, former,éduquer,chez nous, tu le fait  » sauce maison  » on retrouvera donc les valeurs transmises par l’entreprise, et son identité… Les clubs doivent former eux même leurs futurs enseignants de leurs image, de leurs valeurs,etc… Vous obtiendrez alors une identité interne préservée, voulue par une entreprise désireuse très tôt, de véhiculer son ordre de marche interne,ainsi que son idéologie sportive. Moi je verrai bien ça comme ça…. Quand vous êtes apprenti le patron vous formate sauce maison… Pas celle du voisin….logique non? Lors de ma dernière semaine d’examen à Nantes ( St Sébastien sur Loire) plus précisément qui est la banlieue de Nantes, me suis pris la tête avec le chef formateur, une tête de con…hallard de son nom.. J’ai parlé foot avec lui… Une horreur, le mec était formaté pour formater!! Te bourait le crâne de conneries dont je vous en éviterai le détail.. Un narrateur, connaissant ses textes par coeur, une tête de con….on vous donne un parrain lors de ses stages,pendant 15 jours il est avec vous, vous suit, vous guide,etc.. Moi c’était David Maraud.. Mec cool sympa, humble.. Il m’a dit chut…t’a raison, c’est nul, mais c’est comme ça… Suit la marche et tais toi… J’ai obéi, j’ai fermé ma tronche, j’ai eu mes diplômes. 1 mois plus tard à la remise de ces diplômes, j’ai de nouveau rencontré cette tête de con de Hallard chef « instructeur ».. Le diplôme en main je ne risquait plus rien pour lui dire que c’était une merde.. Et je l’ai fait.. A l’époque j’avais un projet un peu fou pour beaucoup, mais qui me tenait à coeur,car ayant été refoulé par la société pour intégrer le milieu des foyers et autres orphelinats, car n’ayant pas les diplômes convenus,même si de naissance jusqu’à ma majorité j’ai vécu entre ses murs, j’ai voulu avoir des diplômes d’entraîneur, d’éducateur sportif etc,pour aller chercher et sortir les mômes dernière les murs des foyers,pour les emmener vers le foot qui est pédagogique quand on l’apprend avec ses valeurs… Elles m’ont bien servis à moi…pourquoi pas aux autres gamins en difficultés?? Surtout si ceux là on de bonnes prédispositions footballistiques.. Non? Vous savez quoi ? Le chef Hallard le formateur du fcna il m’a dit textuellement… Votre « projet est louable mais ici ça ne fonctionne pas comme ça… Normal… Que des fils à papa bien gentil…sans caractères… Ils adorent ça a la FFF… Les mecs à caractères, ou en difficultés sociale ils n’en veulent pas… Je peut vous dire que derrière les murs des foyers de la DDASS y a des petites perles footballistiques, qui ne demande qu’à intégrer une famille sportive, et ses petites perles si vous savez les gérer, c’est tout bon…ils ne trahissent pas,vous rendront l’affection donnée par le travail, le coeur, et bien plus encore… Et sur un terrain ce ne sont pas des mecs du genre à abandonner, la bataille ils connaissent, autant de valeurs qui font qu’une équipe est une équipe… La FFF n’aime pas cette clientèle, elle ne paie pas, elle préfère former des jeunes à leurs sauce, qui n’ont rien vécu, qui donc pour le coup, n’auront rien à véhiculer plus tard, sauf le bourrage de crâne appris en formation  » Façon FFF »….quel ennui… C’est tous les mêmes,…et que dire de SIMONET descendant péniblement d’une porche, baigné à l’époque dans des affaires de pognons souvenez vous… On l’a mis en retraite prétextant que sa femme était malade… Mon cul…. Il est parti, n’a jamais été jugé, pourtant les affaires le ratrappais celui là.. ( détournement perso il me semble de mémoire) … Allez j’arrête tellement ça pue… Retrouvez un reportage d’elise ducet sur la FFF et les bandits de recruteurs… Formateurs, C’était bon ça…. Bravo à elle… Et à vous tous pour vos  » investigations persos  » la bises zikos de Vendée.. Le diable change de sujet !! ( rires)

  5. Bravo à tous pour vos coms, très enrichissant comme lecture.
    Oui les présidents ont pris conscience du problème, c’est tardif mais c’est déjà ça @Bob Denis-Rault.
    Oui l’Asse à de bons formateurs- Primard à une certaine expérience (il est passé par tous les postes),Guillemet fait du bon boulot à la préformation, Rodriguez est un éducateur hors pair (le départ de Vaillant est une grosse perte) mais je ne comprends pas qu’on relègue un gars comme ça à la pré-formation avec les résultats qu’il à eu depuis plusieurs années avec les U17…tout ça pour faire la place aux anciens verts, novices en la matière, qui viennent de débarquer !

    Après tu prends l’exemple de Nice mais c’est un travail de longue haleine, plusieurs années avec une ligne directrice bien définie, un recrutement adapté avec des profils ciblés et ..un coach formateur à la tête de l’équipe première (Puel).

    Est-ce que l’Asse suit la bonne direction ? Elle vient de prendre le virage, à voir comment elle va le négocier et il va durer 3 ou 4 ans avant d’attendre certains résultats. Et il faudra que Roro arrête le copinage…
    Mais quand j’entends Caiazzo dire qu’il faut que les meilleurs U17 jouent avec la réserve, je suis très très sceptique…si c’est un futur crack comme M’Bappé, oui il peut même jouer en ligue 1 mais l’immense majorité doit jouer dans sa catégorie d’age. Oui un U17 peut être surclassé en U19 s’il est précoce mais se frotter à des vieux briscard de 28 ans en Cfa2, je ne pense pas qu’on lui rende service bien au contraire…

    Alors il faudra du temps pour voir éclore nos jeunes pousses, espérons pour les Maisonnial, Crémilleux, Souici, Ghezali, Rocha Santos ou encore le jeune arrière gauche des U17 Touit, plus tous ceux qui peuvent se révéler si on se montre patient avec eux et si on veut bien leur faire confiance…

  6. Le souci @robert est cette direction bicéphale.
    Elle avait valeur à une époque, elle n’a plus de raison d’être aujourd’hui.

  7. « (…) Ils ont compris depuis plusieurs mois, surtout Caiazzo, le bien-fondé d’un investissement supérieur pour le centre de formation et notamment un budget pour tenter d’arracher « de jeunes pépites » à la concurrence. Et le fait que tous les éducateurs du centre n’aient qu’un an de contrat illustre bien cette prise de conscience…mais elle est tardive, très tardive.(…) » – Vert Passion, hier soir 6.34.

    Tardive, très tardive… trop tardive ? Probablement pas. Il y aurait « prise de conscience », ce serait déjà ça, non ? Et il ne faut pas tant de temps que ça pour remettre les choses à plat et obtenir les premiers fruits, 3-4 ans, à partir du moment où on a les idées bien claires, une ligne directrice bien définie et une politique progressiste.

    Et déjà, quoique l’on dise, il y a un certain potentiel en magasin, prêt à éclore pour peu que l’on sache l’exploiter. Pour preuve tous ces noms de gosses passés par l’ASSE, cités dans l’article, ont au moins le mérite d’avoir été dans le club un certain temps, à défaut d’avoir été bien gérés. Et la génération à venir est, elle aussi, bien présente, les résultats de l’année dernière sont là pour le prouver, ce n’est pas de la propagande mais des faits bien réels, même si elle ne couvre pas tous les besoins du haut niveau en qualité technique et potentiel collectif.

    Un club comme Nice qui végétait a su se remettre en ordre de marche en peu temps et produit déjà de bons fruit, apparemment, corrigez-moi si je me trompe. Et d’autre semblent déjà en prendre conscience en France. Pourquoi l’ASSE ne serait-elle pas en mesure de suivre le mouvement ? (C’est une question, pas une contestation)

    Je ne connais pas les hommes en place, faisons confiance à Vert Passion pour son jugement qualitatif. Mais les jugements de valeurs que je peux lire ici ou là sur les préz, ou d’autres, me laissent pantois quand ils viennent de personnes qui sont loin d’être aussi en contact avec le microcosme vert que peut l’être notre investigateur passionné préféré.

  8. Je pense qu’un sentiment de malaise perdure en ce mois de Janvier au vu des résultats actuels de l’équipe , peu de jeunes sont sollicités ou mis au devant de leur responsabilité en leur donnant la chance de démontrer leur qualité , comment juger de leur valeur réelle si on les brides et si cette génération est moins prolifique alors il faut en chercher les causes !
    Dénoncer ce système de la formation mis en place dans le club est un juste retour à la vérité que nous étions en droit de connaitre , ce système actuel a atteint ses limites et fragilise l’équilibre sportif instauré , le temps est venu de le dépoussiérer de lui redonner la place qu’il mérite .
    La formation est vitale pour notre club , l’ASSE sans ses jeunes perdrait de son âme car ils sont la vitrine d’un club populaire , ils représentent un héritage de notre culture sportive , les vrais valeurs dont on nous gargarise à longueur d’année c’est EUX qui les représentent !
    C’est en ce sens que nos dirigeants pour qui je ne doute pas de leur sincérité détiennent une part de responsabilité dans cette situation actuelle et qu’ils se doivent de recréer cette osmose , de continuer à perpétuer un héritage à travers des jeunes former par le club et pour le club et en cela le choix d’une véritable politique pérenne est primordiale pour son avenir , un club qui se coupe de ses racines perd de son identité !
    Messieurs les dirigeants il faut redynamiser le centre de formation et lui rendre sa véritable fonction celle de « produire  » de jeunes talents imprégnés de nos couleurs , l’histoire de l’ASSE c’est toujours construite de cette manière elle en a été le précurseur en la matière et c’est la voie la plus courte et la plus noble pour la réussite sportive de notre club !!!

  9. Hello les amis, 7 h du mat un ptit café et, retour ici… Pourquoi ? Parce ce coin que nous mets le « diable » est comme celui des mômes d’aujourd’hui, notre Facebook a nous… A la différence qu’il n’est pas fait pour raconter sa vie  » dans l’instantanée »..non ici on est bien, parce tout le monde à le droit de citer avec une règle simple  » le respect de l’autre….  » d’accord ou pas n’engendre pas de colère envers l’autre,et puis les sujets de notre ami le diable n’offrent pas la possibilité à ceux qui n’ont pas cet idéologie de respect, d’y évoluer. Ce coin est enrichissant, parce qu’occupés par des plumes diverses, variées, chacun amène sa vision des choses, avec parfois une hauteur dans l’écriture que je leur envie… Une communauté comme celle du diable il en existe peu… Très peu… Pour cela je le remercie, ainsi que tous ceux qui chaque jour embellissent cet endroit de leurs écrits, de leurs attitudes, respectueuses envers l’autre. Parfois il arrive qu’on écrit des « tartines », des pleines pages,moi le 1er….aussi j’espère qu’on m’en fera « fi » car pris dans le débat, il est parfois difficile de s’arrêter d’écrire… L’écriture n’est elle pas une thérapie…… Milles excuses pour les « tartines » . Je reviendrai plus tard sur le paragraphe C du sujet de notre diable… Pour l’heure je laisse ma place à d’autres plumes dont je me nourrit chaque jour, et ce… Sans modération… Bon courage à tous zikos de Vendée.

  10. Excellent article qui resume bien la situation concernant l’incompétence de certains responsables de la détection de talents et de la formation à l’asse. C’est un problème récurrent depuis des décennies .Tout le monde se souvient par exemple que dans les années 80 un certain Abedi Pele n’avait pas été conservé par les(incompetents) dirigeants verts de l’époque alors qu’il était arrivé de son Ghana natal pour faire un essai chez les Verts en jouant un match de coupe intertoto .Et pourtant le lendemain le journal l’équipe dans son résumé du match l’avait décrit comme étant un joueur technique et au jeu spectaculaire.Faute d’avoir été conservé Abedi Pele est parti jouer à Niort puis à Lille et dans la grande équipe de l’OM championne d’Europe en 1993 . Rageant non??.On peut aussi parler du cas de Pastore dont on n’a pas voulu à Saint Étienne parce que trop maigre!!! et qui a ensuite montré un sacré talent à Palerme ce qui a incité le PSG à le recruter à prix d’or. Merci M. Lariepe pour votre sacrée incompétence!!Et pour en remettre une couche je mettrai dans le même sac d’incompétents Roro et Zozo qui ont bradé Aubameyang et Zouma vendus comme de vulgaires joueurs moyens.Aubameyang a été vendu 5 fois moins cher que Martial . cherchez l’erreur amis supporters.

  11. Excellent labrute…. Rien à rajouter… Sauf peut être… « Stop aux formatages  » bonne nuit à tous zikos de Vendée.

  12. Depuis hier, je suis passionné par ce débat de très haute volée que @ Vert Passion nous sert sur un plateau d’argent.. Merci infiniment @Rob2niro pour ton éclairage et tes craintes toutes à fait fondées (que je partage) et à @ zykos pour ce témoignage éloquent. Malheureusement dans notre société actuelle, les diplômes sont devenus obligatoires afin de pouvoir pratiquer « légalement » et c’est bien dommage de se priver de certaines compétences pour un sésame qu’ils n’ont pas et qui invalide lamentablement leur expérience du terrain… Et puis merci également à tous les autres qui ont su maintenir ce débat sans mièvrerie avec beaucoup d’humilité et de sobriété. je vous le garantis, on n’a peut-être pas fini d’évoquer ce sujet brûlant….

  13. 20/20 @Zikos pour ton post de 23h28.
    Moi -même ayant connu ce parcourt (un peu plus difficile que la famille d’accueil ), DDASS-Juge pour enfant-CAES, je sais combien le métier d’éducateur à plus besoin de psychologues que de quidam bardés de diplômes et n’ayant aucun sang-froid et confondant un interne avec un semi-interne. Un interne sans famille et un semi-interne ayant parent. Pas la même de faire face à un déraciné et un « privilégié » rentrant chez papa-maman le wk et les vacances scolaires.

    La compréhension, la disponibilité et la tolérance est la base du métier d’éducateur, savoir sévir est un art délicat pour ces gens et surtout pas un plaisir.

    Comment reprocher à des jeunes vivant loin de chez eux et ayant un peu d’argent en poche que d’effectuer des écarts de leur âge ? Évidemment ces écart ne doivent pas être perpétuels.

    Les centres de formation, c’est bien joli, mais le môme lui qui bouffe, vie sport 24/24 pendant toute sa prime jeunesse, faut pas s’étonner si à 20 ans il est saturé mentalement et aussi physiquement.
    Les Écoles de Formation tue le plaisir de pratiquer une discipline pour les plus faibles psychologiquement. Et crament la majorité des jeunes.

    Combien de matchs jouent ces jeunes de 13 à 19 ans ?
    Trop de compétitions à mon sens et de plus trop de recherche de resultats à cet âge, au lieu de les laisser s’amuser et parfaire leur technique, on les enferme dans des carcans de consignes leur ôtant toute joie de pratiquer et tout amusement. On en fait des robots et à 20 ans, ils sont HS par d’innombrables blessures.

  14. L’était pas en grève l’tacot, @Mister Pim, l’était juste sur une autre course en CDD, un peu comme Foxx dans Collatéral si tu vois ce que j’veux dire, Mann, le Cruise en moins. 😎

  15. Hello à tous… Ça y est on parle football ! Pas celui qu’on regarde devant la téloche devant une bière les fesses ds le canapé, à compter les stats, ou à écouter tout ses blaireaux de journaleux qui sont plus préoccupés de savoir si vous allez » liker  » sur Facebook ou suivre leurs émissions pourries sur Tweeter… Ça y est on parle foot en profondeur !! Youpi ça se réveille !! Quel bonheur un sujet pareil.. Merci au diable ou à son concepteur… La formation est un métier, oui un métier un vrai, qui demande « vécu » en la matière, ainsi que diplômes acquis » sur le terrain », vient ensuite les années, de pratiques, les années passées sur les terrains de foot, et ce de la plus petite division qui soit, jusqu’à au firmament du dit  » métier  » je vais vous faire un parallèle qui est mon histoire… J’ai été à la DDASS toute ma jeunesse jusqu’à ma majorité,c’était ma seule famille, j’ai voulu être éducateur plus tard ds des foyers, orphelinats, etc.. On m’a dis non, pourquoi ? Parce qu’il fallait une tartine de diplômes bac + je ne sait quoi… Question, n’avais je pas déjà un  » sérieux bagage » en la matière ? 18 ans dans le milieu !! Gravis toute les étapes pour m’en sortir !! ( grâce au foot et aux bons educs « ) 😉 Quand on vient d’un milieu on le connais mieux que celui qui sort fraîchement de l’école avec ses diplômes, car lui, ne sait pas ce qu’est un foyer,il à juste passé des diplômes scolaires, le terrain c’est le réel un autre monde qui ne s’apprend pas à l’école . J’en ai connus bcp des jeunes éducateurs diplômés arriver ds les foyers,orphelinats, ceux là on les plumaient un 1 mois !! Ils abandonnait direct !! Par contre le vieil « educ » qui était la depuis toujours qui était rentré ds ce milieu social sans diplômes ou juste un certificat d’étude à l’époque, lui, on le respectait…parce qu’il était depuis toujours du « terrain » Il savait s’y prendre avec chacun d’entre nous et nos problèmes différents… . On touchais pas aux vieux briscard.. On la fermais..et on l’écoutait et on progressait sur » le terrain de l’avenir « . . Mon parallèle est ici…je veut dire qu’aujourd’hui on peut être entraîneur, éducateur,suffit de passer et se de payer  » les diplômes  » seulement le rôle éducatif, formateur, entraîneur, ne se limite pas à des diplômes obtenus par mr tout le monde, non c’est aussi, et beaucoup, un métier humain, J’en reviens au foot.. Expliquez moi pourquoi un jeune joueur réussi a éclore avec un entraîneur, et pas un autre ?? Parce qu’il y a un côté humain dans ce métier tout simplement, donc vous mettez un educ’, qu’il soit sportif ou autre, simplement diplômé comme beaucoup peuvent le faire et ce, sans aucun vécu ds le domaine, de surcroît dans un système pourri… ne vous plaignez pas des erreurs commises.. On en revient à notre débat… Galette par exemple, est t’il passé par le district en tant que joueur ? En ligue ? Bref un cheminement d’apprentissage que demande ce métier ? Ou tout simplement à t’il fait « sports études » ?? Ou juste été footballeur ? Labrute le souligne très bien, « nul besoin d’être ex pro pour être utile » il a raison… Quel carrière à fait Guy roux en tant que joueur ? Regardez sa carrière d’entraîneur !!! Il y a des hommes ( ou des femmes bien sûr) qui savent, connaissent, sans être diplômés jusqu’àu trou de balle cela s’appelle les compétences, et il est des compétences acquisent par le biais d’un parcours « dans un parcours  » Un bon footballeur n’est pas forcément un bon éducateur, c’est plus compliqué que de taper dans un ballon… J’ai connu pleins de petits cons super doués au foot, et parce qu’en face d’eux ils avaient le même con, ils n’ont pas trouvé d’issue… Quel gâchis pour certains, comme pour ceux de St té?? La formation c’est d’abord » humain »… C’est pas juste un diplôme que chacun peut s’offrir et demain exercer… Non…c’est beaucoup plus long que ça… C’est une vie… Un amour, un coeur, et savoir se faire entendre, se faire comprendre, entrer dans le monde des jeunes,tout en gardant votre légitimité d’ancien…pour ceux qui ont de l’ancienneté, et pas que dans le sport… .. Galette maîtrise t’il ses paramètres ?? C’est un jeune entraîneur je l’ai déjà dis… Alors lui confier les clés de notre couveuse releve de l’incompréhension totale.. demain je passe un diplôme d’électricien, cependant, je ne vous garantit pas que le courant passera avec tous… Qu’on arrête d’embaucher des gens simplement diplômés, qu’on regarde plutôt leurs vécus… Ils ont des résultats eux aussi… Que de fric foutu en l’air…je parle pour des milliers de compétents, d’amoureux de la formation, et qui aurait des résultats certainement plus footballistiques en l’occurrence, et ce pour bien moins cher….ha ho faite… Le ministre de la culture est t’il musicien ?? Celui de l’agriculture sait il traire une vache ?.pourtant,ils exercent dans des fonctions qui demandent compétences non ?? J’ai mis le doigt sur un problème flagrant dans notre société il me semble…. Bonne formation à tous… Zikos de Vendée…

  16. 💡 Comme une voiture de collection…à un moment donné…faut déposer le moteur…tout désosser la carrosserie pour tout refaire.
    L’ASSE c’est pareil. 😥
    GALTIER sur la selette… ❓

  17. Je te fais entièrement confiance sur le sujet, @Vert Passion. Il est trop étayé pour n’être fondé que sur du vent. Et je suis bien trop éloigné du sujet, dans tous les sens du terme, pour me permettre de douter de son bien fondé.

    Je souhaite juste mibémoliser sur le fait qu’il n’est pas possible de connaître les tenants et aboutissants de chaque décision. Bien des paramètres humains peuvent nous échapper et fausser notre jugement.

    Une explication des concernés, point par point, serait tellement judicieuse. Mais il est compréhensible qu’ils ne se sentent pas obligés de se justifier. Ce sont les tauliers-proprio. Quoique … si le projet socios a un minimum de sérieux, il serait peut-être temps d’ouvrir un peu les dossiers et les débats.

    Par contre, ce qui m’embêterait profondément, mais ce n’est que mon seul sentiment, c’est que beaucoup puissent s’engouffrer dans la brèche pour se sentir autorisés à lyncher à tout-va sur tous les sujets.

    Je te remercie pour ton travail passionné qui m’ouvre les yeux et l’esprit sur ces aspects du club que je supporte depuis toujours. Ça me donne le sentiment d’être plus au coeur de la famille verte.

  18. pour avoir passe pas mal d annees au centre c est vraiment la pur véritee bravo il se passe c est vrai des choses vraiment ahurissante une chose est sur tant qu il y aura certaines personnes en place au centre on ne progressera pas et c est la le drame attendons encore une fois …..

  19. J ai donné mon avis sur la page précédente. Mais comme le précise un post._._._.Tu as bien choisi ton pseudo._..[email protected] :mrgreen:

  20. Ce rapport avec les commentaires qui vont avec va -t-il arriver sur les bureaux de nos présidents et de leurs acolytes ou atterrir au fond d’un tiroir 😀

  21. Salut @Bob Denis-Rault : bien sûr que c’est un article à charge mais hormis quelques ressentiments personnels, cette pseudo-enquête se base sur des constats bien réels.

    Les intéressés se défendent à longueur d’année mais malgré leurs discours de façade, ils ont compris depuis plusieurs mois, surtout Caiazzo, le bien-fondé d’un investissement supérieur pour le centre de formation et notamment un budget pour tenter d’arracher « de jeunes pépites » à la concurrence. Et le fait que tous les éducateurs du centre n’aient qu’un an de contrat illustre bien cette prise de conscience…mais elle est tardive, très tardive.
    Alors il faudra du temps, beaucoup de temps pour amener des jeunes au plus haut niveau et on risque de se précipiter en  » bâclant la post-formation »…(voir interview de Caiazzo). Mais comme l’a dit @Piment, cela ne date pas d’aujourd’hui, c’est un problème récurrent à Sainté et ça me fait mal au coeur !

    Les jeunes du centre méritent de la considération, c’est l’avenir du club et quand on voit que le site « Asse Officiel » n’écrit même pas correctement leurs noms : Thé Vermot- Théo merci !; Benjamin Auliagnier- Aulagnier !; Ilyes Rahman c’est qui ?- Rahmani !; Ismael Diomandé en U19 ? Halamia ah bon ?- Halaimia ! Morad Touti qui est-ce ? Morad TOUIT etc….
    Bien sûr c’est un détail parmi d’autres (révélateur) et un ensemble de détails…
    Allez les Verts et vive la formation stéphanoise !!!

  22. Pas plus tard que hier, j’en parlais de manière moins détaillé de notre centre de formation qui est pour moi, l’un des pires en France. Non, pas spécialement les joueurs qui en sont fautifs mais une partie des gens qui y travaillent. On joue énormément, on a eu plus de 10 blessés et on a vu un jeune sur le terrain durant cette période (Nordin). Il est ou le problème ? Telle est la question…

  23. Excellent article à mettre en parallèle avec le vent de l’intox des dirigeants. (ils forment des hommes parait-il…mais où sont-ils?).
    Il n’y a plus aucune politique « jeunes » dans ce club qui préfère se faire prêter et faire jouer des recalés (fort bien payés) plutôt que de faire jouer des jeunes qui comprennent vite que leur avenir est ailleurs.
    Il ne peut y avoir de progression sans prise de risque.
    Mais encore faudrait-il avoir un entraîneur qui ose et qui ne lance un jeune pas seulement quand il n’a pas d’autre choix.

  24. Bravo effectivement au travail de vert passion, il n’en reste pas moins qu’il reste pas mal de zones d’ombres sur le réel fonctionnement du centre de formation.

    On peut effectivement facilement avancer que certaines options n’ont pas été couronnées de succès (les différents partenariats notamment).

    Mais je trouve toutefois judicieux de permettre à de très bons anciens professionnels du club (Laurent Battles et Ilan Araujo) ou d’anciens joueurs du cru (Julien Sablé et Jérémie Janot) d’intégrer notre centre de formation.

    Ils sont toutefois pour la plupart jeunes diplômés je pense, de fait, qu’ il leur faut forcément un temps d’adaptation.

    Après, on peut se poser la question de savoir pourquoi on a pas tablé sur des éléments plus expérimentés, nous permettant d’avoir assez rapidement des retours sur investissement (en capital joueurs j’entends et non sur un plan pécunier).

    Le travail de la formation et sa réussite, est de façon générale difficile à évaluer.

    Mais je remercie encore vert passion pour ses informations intéressantes.

  25. analyse remarquable a laquelle je souscris totalement
    ce qui m’affole c’est le nombre d’incompétents qui « pompent » le club depuis plusieurs années
    j’aurais aimé que l’on parle aussi de Rocheteau car je continue de ne pas comprendre son rôle au club ….quant à son salaire

  26. J’aimerai bien un groupe titulaire + remplaçants avec un petit panachage de jeunes affamés et de plus confirmés revanchards pour le match de Coupe.

    Si Croix nous attend et je le pense, c’est le moment de faire monter la mayonnaise.

    L’unité sacrée, quoi !!!!!! et il est où le petit Souici ?
    Chambost et Keita ?

  27. Très bon travail, @La Passionata, bien fouillé et très bien analysé.

    Cependant, n’oublions pas que c’est un réquisitoire à charge comme le dit @El Diablo, même si cela est probablement proche de la réalité.

    Ce qu’il nous manque quand même pour avoir un bon jugement de la situation, c’est la défense des intéressés. C’est un minimum à avoir avant de réclamer des têtes et avant de s’enflammer tout de go.

    Le problème c’est que les responsables du club ne prendront jamais la peine de se pencher sur cette très intéressante remise en question de la part de @La Passionata qui porte bien son pseudo.

  28. c’est sur que le mec qui nous qualifiait en gambardella il est tres bon

  29. Article au combien intéressant et argumenté.
    Sans commentaire, la messe est dite
    L’avenir semble sombre

  30. Quelle triste vérité, On voit bien le travail de certaine personne ( a Auxerre) ou cela les à conduit, le pire c’est qu’on ce croit beau alors on achète des joueurs de 3 ieme zone , la formation que j ai connue elle est ou !!! rien par contre les recruteurs Lyonnais et Nantais sont tous les mercredi après midi soit à Andrezieux soit à L’ olympique stéph. Misère misère , après on dit il ont pas un beau jeu faisons murir nos jeune comme moi j ai eu a mon époque. certain de ma génération on sut allez très haut, Paga, Roussey, Chillet, Haon etc on est juste bon a acheté des très jeune que personne ne fait signer pour remplir le centre , je regrette bien Nouzarette un vrai père formateur qui fait les beaux jours de Montpellier

  31. Travail ti-ta-nes-que de @VertPassion. Merci de nous éclairer ainsi. Un peu à charge (des supporters nous le feront sans doute remarquer) mais certainement rempli de vérités (d’autres abonderont dans ce sens). D’ailleurs, j’invite les connaisseurs du sujet à venir débattre/échanger, amender, rectifier…Jouons collectif !

  32. Mon ami vaillant pour le pistonner sable bravo pour trouvé des investissements 0 comme ça plus de pistonner feson comme Nantes la révolution ou sont passé les leader

  33. merci pour cet article qui appuie là où ça fait mal !
    On est mal on est mal on est mal … !!
    ALV :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  34. Ce rapport net, précis (chirurgicale) devrait être lu de force si besoin par Romeyer chargé du sportif à l’Asse et aussi aux actionnaires du club pour leur ouvrir les yeux.

    Ce qu’il y a de remarquable en ce rapport, c’est qu’il est effectué par un passionné amateur et pas par une entreprise professionnelle charge d’un audit et qui après plusieurs mois n’en dit pas la moitié.

    Ce qui montre que des gens compétents existent et qu’ils suffit de les contacter pour amener un plus en ton entreprise.

    Nul besoin d’être un ex-pro pour être utile en certains domaines du sport.

    Un passionné nommé @Yoann07 connais plus de joueurs que Wantier et @VertPassion connais mieux les maux du club que ces gens qui n’ont d’autre fonction que de pomper le fric, ces gens n’aiment pas l’Asse, ils aiment le pouvoir/la puissance que lui apporte le club et l’unique souci de ces gens est : le fric qu’ils peuvent ramasser.

  35. Super article sans langue de bois qui récapitule et balaye largement cette politique du centre de formation qui est vraiment incompétente ! Bernard David est un guignol et Galtier peut dire ce qu’il veut il ne laisse pas leur chance à certains jeunes et cela surement du faite que lui même n’est pas assez professionnel pour juger leur potentiel à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.