Si j’étais Président…

Paraît que de nombreux candidats à la Présidentielle ont été bercés par les exploits des Verts…L’occase pour faire un billet politico-footballistique (Au passage, ici, notre seul parti, c’est le ballon et l’odeur des vestiaires). Alors, c’est quoi leurs programmes ?

Fillon : Avec lui, on aurait un (faux) numéro 10. Un certain Penelopao. Un Brésilien ayant signé un contrat longue durée à l’ASSE pour une grasse rémunération. Sauf que..personne ne l’a encore vu s’entraîner à l’Etrat ni même jouer un match officiel. Oups ! Vous avez dit fictif !?

Hamon : Benoîtement, il remplacerait le salary-cap par le revenu universel, interdirait d’arroser la pelouse de GG par souci d’écologie et instaurerait le « laisser-pisser » (Euh le récépissé pardon !?) lors du contrôle d’identité d’après-match « Bonjour Monsieur Mbengue, nous vous remettons cette attestation indiquant que vous avez été pris en flagrant délit de nullité dans le couloir… » .

Le Pen : Avec la préférence nationale, on aurait une ASSE 100% franchouillarde. Oussama, Cheikh et tant d’autres n’auraient plus le droit de cité dans le Forez. Une politique anti-européenne qui interdirait de jouer la Ligue Europa aux dépens du Challenge de Vichy, nouvelle compétition créée. Du musée des Verts seraient retirés tous les articles concernant Rachid Mekhloufi…

Macron : Avec son sourire enchanteur, il proclamerait de la banque (Zut ! la tribune) présidentielle « Ni Vert, ni Blanc ! Ce que je veux, c’est que vous, partout vous alliez le faire gagner parce que c’est notre projet ! » . Une grosse cote sur les sites de paris sportifs mais…des joueurs déboussolés ne sachant pas s’il fallait jouer à gauche ou à droite, un jeu sans ligne directrice et au final une place en milieu de tableau.

Mélenchon : La VIeme République est en marche dixit l’hologramme insoumis ! A l’Assemblée constituante, ce sont les Socios qui détiennent le pouvoir. La révolution accouche de mesures fortes : le Puits Couriot est réouvert, Sainté arborera un maillot rouge et l’hymne « Allez les Verts ! » remplacé par l’Internationale « C’est le but final ! Jouons collectif et l’URSS ASSE sera le foot de demain ! »