Investisseur et « moutons » verts…

« Sans pognon, on ira nulle part ! » , « Pour que le club grandisse, faut un investisseur ! » . Un sacré paquet de supporters les ont prononcées ces phrases là. Donnez-leur des titres, des stars, un mercato clinquant…et ils fermeront les yeux. Du pain et des jeux, version football.

Les bonnes âmes me rétorqueront « Cherche investisseur. Pas sérieux s’abstenir » . Parce qu’une fois le club racheté, les promesses de transfert, ivre de football business, vous croyez franchement pouvoir réfléchir, enquêter, dénoncer ? Les liasses de biftons vous transforment en…mouton. Décérébré, maillot vert sur le dos, applaudissant la dernière recrue à 40 millions d’euros ! Les Verts gagnent, marquent, le spectacle est au rendez-vous. Alors, pourquoi se poser la moindre question sur ces capitaux français ou étrangers qui viendraient gonfler les caisses du club ? C’est sûr, on préfère s’abreuver de la dernière interview de notre top player surpayé plutôt que de lire Football Leaks. Agents véreux, rétro-commissions, blanchiment d’argent, paradis fiscaux, transferts douteux, transactions irrégulières…

Comprendre cet opaque marché qu’est le football fait mal à la tête. « Et les miettes de mon cerveau !! » Alors qu’un but repassant en boucle dans les médias nourrit ce consommateur affamé de ballon rond. Sur le terrain, on entend souvent « Lève la tête ! Prends l’information ! » . Ces expressions auraient tout leur sens dans les tribunes. Ne baissons pas notre froc. Against modern football…

Continue Reading