La jeunesse en marche !

C’est auréolé d’une réputation de « faiseur de jeunesse » que coach Garcia compte les propulser au plus haut niveau du club. Louable intention, espérée, attendue depuis longtemps. Mais il est bien difficile de connaître leur capacité actuelle, tellement les révélations de jeunes talents en L1 sont quasi inexistantes. Sauront-ils relever le défi et prendre cette main tendue qui ne se refuse pas ?! Car c’est bien beau d’avoir 20  ans et la cuisse longue, mais cela parfois ne suffit pas à percer !

Les RPG, Nordin, Maïga, Rocha Santos, Ghezali, Nadé, le retour espéré de Bamba, le placardisé Pinheiro et d’autres méconnus du centre de formation, auront ainsi une belle carte à jouer. A eux de saisir cette opportunité qui leur sera offerte. Devenir pro se mérite. La L1 exige certes de posséder du savoir, mais en même temps on ne leur demande pas non plus de réciter Kant ou Baudelaire en faisant un intérieur du pied  mais de démontrer qu’ils sont faits pour ce métier avec sérieux et rigueur  !

Notre club, ces dernières années s’est plus attaché  à un recrutement d’administratif, de joueurs expérimentés, de techniciens de terrain (!).  Le club a passé son temps à se regarder dans le miroir de l’Europe, qu’il en a oublié l’essentiel : la formation de sa propre jeunesse ! Des jeunes ballottés au gré des circonstances, confiés aux compétences supposées d’un Bernard David (sans idées claires ?) ayant quitté le navire depuis. Pourquoi lui pardonner quand il n’y a pas d’excuses, nous en payons actuellement la note !

Nice, Lyon sont les clubs phares en la matière. A nous de nous en inspirer. Redevenons ce que nous aurions jamais du abandonner : être des bâtisseurs, des formateurs de jeunes à la culture  » verte « . Le compte actuellement n’y est pas, loin s’en faut ! Profitons alors du passage d’Oscar Garcia pour changer notre fusil d’épaule, s’imprégner de sa culture footballistique tournée vers la qualité et le jeu, de son expérience Barcelonaise pour améliorer nos connaissances. Le succès n’arrive pas à ceux qui l’attendent, il faut aussi le provoquer…

L’erreur individuelle n’étant que le révélateur d’une faiblesse collective, j’essaie de ce fait d’édulcorer mon billet. A nouveau coach, nouvelle ère ! Il faut avoir de l’objectivité et de la partialité, je cesse donc de citer les coupables et désigner les responsables. Nous sommes tous ou presque réunis ici pour dire que des erreurs ont été commises à l’intérieur du club, mais les répéter n’en fait pas une généralité ou une vérité. A vouloir faire plus expert que les experts, être toujours à contre courant de la masse ne fera pas avancer le débat. L’essentiel reste le club. On se doit par ces temps caniculaires de soutenir ce vent de fraîcheur qui souffle sur cette nouvelle saison et donner aux débats une qualité tournée vers cet optimisme représenté par nos jeunes aux dents longues. A eux de démontrer sur le terrain la confiance du club , d’un coach peut-être. Ils n’ont rien à perdre ! En marche !

Signé @TempAditionnel

Découvrez le 11 des jeunes prometteurs

Bamba est très courtisé après un prêt encourageant à Angers. O. Garcia voudrait s’appuyer sur les qualités de percussions du jeune ailier stéphanois mais l’ASSE tarde à le prolonger (fin de contrat, juin 2018).